Uncategorized

Rencontres nationales habitat participatif

Bref, notre système est trop marginal. Ils ont pour la plupart, bien réussi dans la vie. DJ Nous venons justement de faire connaissance de nos nouveaux voisins. Et les vendeurs empochent la plus-value…. DJ Nous avions un couple qui avait prévu un studio pour son grand garçon. Depuis plus de 15 ans, nous avons une locataire dans ce studio. Nous lui disons bonjour quand nous la croisons! Cela nous aurait permis de renouveler un groupe quasiment stable durant 25 ans. Un groupe, cela doit se renouveler régulièrement pour vivre.

Je pense que cette homogénéité était bénéfique au groupe et à sa longévité. On ne peut pas vivre quotidiennement entre familles qui seraient trop différentes. Mes voisins veulent faire un ravalement tous les dix ans. Moi je ne peux pas. La solitude permet toujours aux vieilles habitudes de revenir. Nous avons beaucoup trop de petits propriétaires! Nous nous revendiquons comme un groupe autogéré.

DJ Personnellement, ayant vécu près de 30 ans dans un habitat groupé, je ne vais pas changer de vocabulaire pour faire plaisir aux uns ou aux autres. Pour aller plus loin liens Internet, références, …: Et tenir le coup: Synthèse faite en plénière de clôture Beaucoup de projets présents parmi les participants, avec des questions très pratiques et concrètes mise en place du groupe? A10 - Montage financier, mixité sociale et statut juridique: C3 - Des montages juridiques et financiers originaux.

Les statuts juridiques seront présentés suivant 2 entrées: Seulement les espaces communs? Considérant les contraintes: A noter: SCIA création en non dissoute. Dans ce dernier, 3 logements sont financés par des prêts sociaux sous conditions de ressources: Ce projet se caractérise par un bail emphytéotique attribué à Dynacité. Question de la salle: Réponse de Pierre-Yves Jan: On doit différencier les espaces communs qui existent dans tous les ensembles de type copropriétés escalier, ascenseur, local poubelle, etc.

Quel intérêt de ne pas dissoudre la société après la construction? Or une mutation peut devenir la cause de tensions importantes entre les voisins et créer des ruptures dans le fonctionnement du collectif. A-t-on un exemple de montage où les occupants payent un loyer qui, accumulé, sert à se constituer un patrimoine? Réponse de Pierre Levy: Pierre-Yves Jan conclut: Commentaire de Martine Scrive de Hespère Les sociétaires sont appelés coopérateurs.

La coopérative protège les locataires ; elle a les caractéristiques suivantes: Du point de vue des avantages financiers, le montage en coopérative permet de bénéficier: Ces avantages minimisent le coût du projet immobilier et celui de la charge de remboursement.

Vous êtes ici

A noter cependant: Pierre Lévy fait remarquer que cette mixité, argument fort de la coopérative, est compromise, à la fois par le bas et aussi par le haut. Le montage en coopérative présente également les inconvénients suivants: Cet apport ex: Le projet porte sur trois petits immeubles à réhabiliter pour être attribués à des personnes démunies très social, plafond PLAI , représentant un total de 10 logements. Une part importante de la réhabilitation est prévue en auto-réhabilitation accompagnée, ce pour quoi Regain a construit un partenariat avec les Compagnons Bâtisseurs Provence.

A Aubagne, le montage prévoit 5 collèges: Tout cela est très complexe et nécessite un accompagnement. Faciliter les emprunts collectifs pour permettre à tous de participer: Qui permettent de donner des résumés de chaque opération. De quelle mixité sociale parle-t-on? Eco-quartier de la Cartoucherie: Ces programmes sont structurés pour favoriser la mixité sociale.

Ce sont souvent des projets à grande échelle unités. Sur Montréal, de nombreux projets de petite échelle ont permis de faire évoluer et travailler sur la question de la mixité. Le Programme Accès Logis de la province de Québec permet de faire trois types de projets: Il existe également des projets mixtes, qui mélangent ces différents types de projets depuis le départ. Mais cette mixité engendre souvent des difficultés à faire accepter le projet par le voisinage, selon le public concerné. Les contestations sont fréquentes: Il montre la nécessité de communiquer énormément pour expliquer le projet et ses aspects bénéfiques pour le quartier.

Les habitants se sont mobilisés, ont fait un recours collectif dès pour revendiquer le droit de se monter en coopérative et devenir propriétaires. En , après de nombreuses difficultés et péripéties convaincre, trouver une forme coopérative, des partenaires, des financements, Le village présente une grande diversité de population: Divers comités spécifiques ont.

La pratique dans ces comités apprend aux gens à se respecter, à briser les préjugés.


  1. adopte une mature avis!
  2. site de rencontre kundalini?
  3. rencontrer une fille au japon.
  4. badoo.fr site rencontre gratuit.

A la Cohab, le personnel engagé vient du quartier. Les Assemblés Générales annuelles sont très fréquentées: Vous êtes invités à venir visiter si vous venez au Québec! Il propose des activités et du logement sur un lieu ouvert, avec 4 volets: Les aides se situent dans le cadre de différents dispositifs actuels: Des contacts sont pris avec Habicoop pour intégration dans des Habitats Participatifs.

Les permanents sont locataires ou hébergés à titre gratuit. Et celui de réserver dans certains H. Ils ont fait les choix: Le recrutement. Propositions des participants recueillies par fiches couleurs 1. Mais on se heurte actuellement à de nombreux freins juridique, législatif, mentalités, sociétaux: Partir de cas concrets pour casser les préjugés ex: En France, plusieurs projets spécifiques ont été présentés, en particulier: La plupart des questions sur la mixité sociale ont fait dériver sur des questions juridiques.

Identifier les besoins collective: Evaluation des freins, retours sur expériences et leviers face aux problématiques soulevées par les porteurs de projets d'habitat participatif en locatif social. Cependant ils portent des problématiques spécifiques par les partenariats nécessairement mis en place et par leur volet réglementaire. Nous avons. Emménagement en Programme: Pluralis - Ville de Meylan Idées: Vie collective, co-conception, autogestion. Association créée. Espaces collectifs: En cours de repérage. Voisinage, mixité générationnelle, partage et mise en commun, écologie, démocratie et consensus, évolution des logements.

Phase de permis de construire Programme: Label PassivHaus, partage, autogestion, solidarité, relation avec le quartier, évolutivité des logements. Intégration du projet sur une ZAC comme opportunité, Accord sur réservataire, solution des logements pré-attribués. Association Programme: Ecologie et auto construction, matériaux écologique et réemploi. Fonctionnement en groupe de travail, non-spéculation. Terrain en vue depuis longtemps mais problème du prix du foncier. Espaces communs: Une AMO est nécessaire pour garantir un partenariat solide. Recrutement de foyers, de jeunes - Association déposée en J Partenaires: Lorient Agglomération - En cours de rencontres de bailleurs Idées: Urbain, mixité, ouverture sur le quartier, intergénérationnel.

Association créée en juillet Terrain identifié mais problème de maîtrise foncière prospection en cours. Les partenaires bailleurs pensent inclure le projet dans une opération plus importante. Haute Savoie Habitat - Alpade Idées: Projet en milieu urbain, partage, écologie, mixité sociale et générationnelle. Terrain identifié, charte en cours de rédaction, phase PC Programme: Surfaces ouvertes sur le quartier, centre social.

Objectif de propriété collective SCIC. Projet urbain, travail avec le quartier populaire , Mixité sociale, générationnelle et typologique des logements. Difficultés à obtenir le foncier dans un contexte tendu. Intégration dans une opération de logement social plus importante. La pérennité des espaces collectifs. Les freins: Les retours sur expériences: Les leviers: Le partenariat avec un organisme HLM Les freins: Ces questionnements ont déjà été ciblés lors de rencontres des Habitats groupés en locatif social à Paris le 9 juin Comment lever les freins au financement des espaces collectifs?

Comment renforcer les modalités de partenariat avec les locataires? Pierre Levy: Présenter un projet de rénovation porté par une association avec un montage juridique innovant: SCIC pour réaliser des logements à caractère très social.

Nombre de présents: Pour fixer quelques ordres de grandeur: Par analogie, le prix du projet Eco-Logis à Strasbourg: Ces niveaux de prix montre que ces logements ne pas accessibles à une large part de la population qui est donc, de fait, laissée de côté. Quel que soit le lieu, la question est donc posée: Le contexte économique à Paris: A Paris: Il y a un réel décalage entre la volonté affichée par la Ville et ce qui se passe concrètement. La réalité de ces dépenses est bien évidemment largement supérieure. Enjeu 1: Enjeu 2: Favoriser les mixités sociale, ethnique et intergénérationnelle, et les échanges entre habitants.

Enjeu 3: Enjeu 4: Enjeu 5: Porter la dimension écologique et environnementale tout au long du projet ; Une écologie mise en pratique. Pour M. Moussa Cissé porte-parole du collectif des Sorins qui rassemble des émigrés originaires de 11 pays africains qui ont occupé une ancienne imprimerie à Montreuil. Ces propositions ont reçu un accueil favorable des autres habitants du quartier. Réponse de Romain Paris élus à Paris: Le projet porté par Regain association à Aubagne: La coopérative sollicite un emprunt bancaire dont le remboursement est assuré par les loyers conventionnés.

La difficulté rencontrée est que la ville. Elle demande les conditions de recrutement des habitants à Aubagne. Cf documents de présentation. Réponse de Pierre Lévy: A Aubagne, les futurs habitants seront locataires de la coopérative ; ils ne porteront donc pas les investissements. Le projet: Ces 3 années auront été suffisantes pour la recherche du terrain, la mise en place de la dynamique locale et des partenariats avec le trésor public et PUCA Plan Urbanisme construction Architecture , les études et les travaux.

Et Alain Coste de rajouter: On peut donc facilement envisager de ne pas signer de convention ou même de signer des conventions moins exigeantes en termes de public pour favoriser la mixité des habitants. Pierre Lévy pousse la réflexion au-delà du projet actuel à Aubagne: Le contexte national: Le contexte local: Ivry sur Seine est une commune de 60 habitants située en première couronne et donc immédiatement sujette à ces phénomènes de ségrégation et de renchérissement du foncier et du bâti.

En élément de contexte, Alain Coste donne aussi les éléments favorables qui mettent les promoteurs en difficulté: Ce projet est naturellement devenu une démonstration politique pour les élus de cette ville. Il porte notamment sur: Les 4 conditions selon Alain Coste pour réaliser de tels projets: Outretout leur deenjeux pertinence, seront abordées lesetlimites collectif. Ingrid Avot, future habitante et assistante à maîtrise d'ouvrage , et Koumar Tangavelou, d'Habitats Solidaires bailleur , présentent le projet de SCI d'attribution d'Unisson à Montreuil Seine-Saint-Denis , qui mêle réhabilitation et construction neuve, locatif très social, accession sociale et accession libre Thomas Huguen, architecte et accompagnateur Archi Ethic présente le projet Praxinoscope, également à Montreuil, qui aura la particularité d'être un habitat participatif entièrement en locatif social.

Ils ont été menés à partir de dispositifs de droit commun. Ils ont suscité les étonnements sur leur faisabilité. Un centre ancien déserté et un étalement urbain ahurissant sur terres agricoles. Une vingtaine de candidats se signalent, dont on découvre la diversité sociale. Groupe initial: Mur infranchissable: Seule solution: Pari de: Attribution des logements négociée: La Communauté de communes intervient car elle cofinance les logements sociaux et peut exercer un droit de réservation pour favoriser les ménages qui sont dans le groupe projet.

Ce montage est possible car on est dans un petit territoire, et que seulement quelques logements en VEFA sont achetés. Pour info: Ce que paye chacun dans le long terme: Catégorie la plus défavorisée: Autre piste: Par rapport aux trois logements, ils sont sociétaires des parts de la SAS et propriétaires de leur logement?

Non, seulement sociétaires: Pour être dans la loi, il faut que les occupants payent un loyer au prix du marché. Tout le monde paye-t-il le même prix? Recherche de terrain. Différents niveaux de revenu: Habitat Solidaire: Structure créée en Statut de bailleur sans être société HLM. Travail sur les copropriétés dégradées. Outil au service de la société civile: Une centaine de logements en gestion. Sur le projet Unisson, il a été effectué une approche sur mesure et à partir de là, une solution spécifique. Propriétaire a accepté les risques liés aux clauses de cession.

Sur le neuf: Maison actuelles réhabilitées. Espace commun classé en garage dans le PC. Ossature bois et toiture végétalisée sur le neuf, maisons existantes isolées en ITE.

Les rencontres nationales de l'Habitat Participatif | Sans transition !

Montage juridique SCIA car bien adapté au projet avec comme membres: Coût de sortie: SCIA Unisson. En attente de la réponse. Financement des espaces communs? Le financement des espaces communs passe pour le PLAI car déclaré en garage. Non mais des droits de réservation? Les autres réservataires: Il y a 3 voitures pour 7 foyers, donc peu de risque.

Pour la ville, engagement moral à louer un box en cas de nécessité. Juristes ont conseillé la SCIA. Labellisation Minergie P visée Passif , réflexion sur le rôle des locataires dans la réduction des consommations énergétiques. Montage financier: Mais cela implique: Autre aspect innovant: Là aussi, participation de locataires.

L’Habitat participatif ou comment être heureux en habitant ensemble

Cela est rendu possible car: Qui sont les subventionneurs? Oui, car il est inscrit dans une convention. Destiné à être ouvert sur le quartier, entre autres en créant une AMAP. Comment les locataires qui ont participé au projet ont été sélectionnés? Contraintes constructives liées au statut HLM? La question des matériaux de construction dépendra du budget. Il y a une réflexion sur les matériaux.

La conception est simple pour faciliter ensuite la gestion par les locataires. Jacques Prades: Contrairement à J. Rifkins et C. Prades croit au renouveau de la propriété collective. Le premier à avoir théorisé la propriété individuelle serait J. Pour Proudhon, la propriété est la garantie de la liberté individuelle.

Jeudi 5 juillet

Pour Robert Castel: Il rappelle également 4 grands principes pour mener à bien un projet de propriété collective: Cela implique des règles: La coopérative est forcément locative car la loi empêche la propriété dans ce cadre. Les coopérateurs ont un double statut: Il ajoute que ce type de projet devrait se faire en 3 ans maximum. Il ne faut pas tout mettre en collectif sinon on étouffe.

Les Chalandonettes étaient ainsi autant un modèle économique que politique. Comment se fait le choix du nouveau membre sans atteinte au droit de propriété du sortant? Les écosolutions à la crise immobilière et économique, éditions Eyrolles, Comment résister au capitalisme: Tous en coopératives!

Suzanne DION: Elle a entrainé une série de travaux, sur lesquelles ces acteurs ont gagné une expertise depuis. Cet encadrement de la valeur de la part social permet de sortir du modèle spéculatif. A la sortie, le coopérateur ne récupère que ses parts achetées initialement. Ces coopératives se développent aussi à destination de publics particuliers personnes âgées, femmes victimes de violence, etc. La coopérative locative est plus simple. Comment faire pour orienter la demande plutôt vers la coopérative locative?

Au Québec on parle plutôt de membres dont le nombre est défini par la coopérative: Le foncier est donc gratuit. Cela permet le démembrement du foncier: Ce loyer comprend également la taxe foncière, les PGR, etc. La différence avec le loyer i. Ce compte-courant ne peut être récupéré que 40 ans après le départ du coopérateur.

A la fin du bail, les logements redeviennent propriétés de la coopérative. Donc finalement les locataires sociaux du bailleur participent au financement de la coopérative à. Synthèse faite en plénière de clôture Deux types de modèles ont été présentés: Comparaison avec modèle québécois et présentation du Village Vertical de Villeurbanne. Acteur de la transition énergétique, vers des modes de vie plus sobres et plus résilients. Charles Fourrey: Prévenir en prenant en compte les spécificités permet des réalisations mieux adaptées et à terme moins onéreuses. Exemple du tram de Grenoble, 1er tram accessible municipalité Dubedout: Son étude avec un groupe de partenaires professionnels et usagers a permis de concevoir des élévateurs facilitant les montées et descentes.

Les législations de et reproduisent les mêmes erreurs: Il y a aussi moins de turn-over, le milieu de vie étant plus satisfaisant. Question un jeune architecte: Comment vous faites? Cette démarche est-elle répandue? Régis Herbin: Je ne construis plus. La diffusion de cette démarche est encore modeste: Il y a un léger surcoût initial mais une réelle économie ensuite: Charles Fourrey, architecte-urbaniste, évoque ses pratiques du dialogue et de la co-conception avec les usagers, les habitants.

Il présente les principales opérations dans lesquelles il est intervenu. La Villeneuve de Grenoble, réalisée dans les années garde encore beaucoup de qualités et pourrait accueillir des habitats groupés. Les futurs habitants intéressés ont pu venir, apporter leurs compétences: Les Naïfs, Hélix, Le Saule et plutôt que de construire un foyer, des handicapés mentaux légers ont été répartis, intégrés dans divers immeubles du quartier.

Les groupes ont aussi eu tendance à ne pas respecter certaines règles posées pour le quartier: Certains ont eu des relations difficiles avec leur architecte: Mais qui fait les choix quand il faut agir très vite: Les groupes qui ont réussi sont ceux qui étaient assez solides pour prendre les décisions au bon moment.

Comment choisir son architecte? Comment élaborer le programme? Michel Broutin: En en consultant plusieurs ; on a aussi tout intérêt à se renseigner auprès des associations. Il faut que le groupe sache exprimer ses demandes, qui ne sont pas encore un programme. Propositions faites en plénière de clôture 1. Piou Lacoste. Un rapporteur secrétaire est désigné sur chaque table ronde.

Les tables rondes durent environ 1 heure. Puis pendant 10 minutes chaque table fait son compte rendu. Enfin il est important de réfléchir à la temporalité des projets.

Rencontres Nationales de l'Habitat Participatif Nantes 2018

Marc Lasaygues Architecte — Hnord. Il y a beaucoup de diversités dans les modes de faire. Il est nécessaire de définir un outil de travail entre les habitants et les professionnels. Les habitants ont alors fait une présentation de leur pré-programme pour fixer les incontournables du projet, en quelque sorte les consignes à respecter par les étudiants: Comment travailler avec les étudiants?

Par petits groupes, en tables rondes et par des échanges entre les habitants et les étudiants. Quel mode de rendu du travail des étudiants? Si pas de bailleur social, alors que devient la place des logements sociaux dans le programme? Comment faire pour aller chercher du PLAI? Réflexion avec les architectes sur le milieu participatif. Dans un GRT groupe de ressources techniques , ce sont des architectes qui travaillent dans le communautaire et avec les collectivités.

Ce qui est essentiel pour démarrer un projet en quelque sorte les clés de réussite: Les GRT ont été créé pour faire et faciliter le lien entre le gouvernement et les citoyens. Y-a-t-il de la mixité sociale dans les coopératives au Québec? Le mode de constitution est la cooptation.

Ces ateliers, depuis le commencement de la démarche, sont gratuits et ouverts à tous. Les dates des ateliers sont diffusées sur les sites internet des partenaires mais aussi par les médias presse locale, flyer…. Actuellement, le groupe se compose de 7 ménages rassemblant mixité géographique, sociale et intergénérationnelle.

Les partenaires sont là en appui ingénierie et réserve un terrain pour ce projet. Le groupe continue de recruter de nouveaux ménages. Tableau récapitulatif de la programmation: On retiendra les 3 phases majeures: Comment on se structure? Faut-il avoir recours à un AMO pour la phase opérationnelle des travaux? Si bailleur il y a, doit-il être intégré comme un coopérateur dans la structure?

Il est évident que ces structures doivent être polyvalentes dans leurs compétences. Le débat et la réflexion restent à mener. Apporter aux participants des éclairages sur le montage financier opération groupé leur permettre de: Les clients font fréquemment une partie des travaux en auto-construction pour réduire les coûts des projets. La Suisse est championne du monde des transports en commun les Suisses sont ceux qui font la plus grande distance chaque année en transports en commun. La population est très urbanisée et chaque canton a sa propre constitution. Ce sont très certainement des exemples à diffuser auprès des promoteurs français.

Ces exemples en Suisse sont particulièrement intéressants: B5 - Habitat Participatif et projet de territoire: B6 - Habitat Participatif et projet de territoire: Anne Burgeot Intervenants: Jusqu'au 31 mai Pour un logement décent et de qualité! Jusqu'au 1er avril Parcours Entrepreneur Jusqu'au 15 mars Quoi de neuf?

Vient de paraître! Jusqu'au 16 mars Jusqu'au 8 janvier Dossier web Avise. Plus d'initiatives pour un habitat durable! Restons en contact Texte. Recevez tous les mois, notre sélection de ressources et d'informations. Samedi 7 juillet Les habitants en mouvement!

Accueil des participants 10h - 11h: Mots d'introduction 11h - 12h Pause 17h - 18h: Plus qu'un atelier inter-réseaux, il s'agit de créer une dynamique d'acteurs engagés pour développer l'habitat participatif dans la durée, avec l'instauration d'un rendez-vous physique annuel. Ces acteurs peuvent être des habitants, des associations, des accompagnateurs, des agents de collectivités, des représentants d'organismes HLM, des professionnels, des chercheurs… L'objectif est de collaborer par affinité de sujets, en dépassant les frontières actuelles des réseaux existants.

Comment cela va-t-il pouvoir s'organiser?